Le Cari'v-t-il à Nani et Rod

22 mai 2009

... à l'écoute de mes aspirations profondes.

30 Avril


Jeudi soir, Rodolphe m'a fait la surprise d'inviter nos amis pour mon anniversaire. Je l'ai su lorsque j'ai vu Sarah dans l'embrasure de la porte portant un bouquet de muguet et me disant de me vêtir de ma plus belle robe et d'aller me maquiller. La liste des invités était une surprise, fort bien gardée d'ailleurs puisque le nombre d'assiettes disposées sur la table était supérieur au nombre réel d'invités que j'ai pu compter. Ils étaient présents (pour ceux qui n'étaient pas en métropole) et prévenus à l'arrache m'a confirmé Rodolphe. Alors un grand merci à Richie, Maya, Sarah et Fady, (Fabiola, Davy, Pam, Wendy, Prisca. Ils comprendront pourquoi ils sont entre parenthèses, il faut bien des clins d'oeil ludiques sinon personne ne se sentirait concerné) et pétard, étincelles, que la fête commence...

P1030355

 

Jolie soirée où j'ai eu de beaux cadeaux (nos amis n'aiment manifestement pas notre vaisselle) et un cadeau plein de promesses de Rodolphe :

I :« c'est quoi mon cadeau ? »

R : « ce que tu veux »

I : « on prend la tente et on va dans le sud ? »

R : « Ok, si c'est ce que tu veux. »

Super, c'est génial. J'aime qu'on parte à l'aventure, avec un air détaché et libre (on ne le fait jamais, excepté pour plus de 10 000 km). La nuit avançant, aidée de Sarah avec qui on refaisait le monde, vers 5H du mat' (comme si je me réveillais), j'ai précisé ma demande.

I : « Ce que je veux vraiment, c'est le retour à l'eau, renouer avec le body board. »

Rodolphe m'a bien regardé, impassible, à l'opposé de ce que je pouvais paraître enflammée. Je (re)précise qu'au petit matin, les pétards claquants, claqués et nous avec, il n'est pas forcément évident de s'engager sur des heures de sport qu'on devine déjà pénibles.

Avant de sombrer dans le sommeil, Rodolphe tout de même m'a confié le réveil de la maisonnée avec ce terrible avertissement : « si demain on se réveille tard et qu'on est pas prêt avant 17H, moi je ne fais rien des 3 jours ». En tous cas, ça paraît terrifiant :

  1. parce qu'il est possible pour nous que ce soit du plausible (le 17H)

  2. c'est terrifiant de ne rien faire pendant 3 jours

  3. c'est terrifiant le soir même de son anniversaire d'avoir autant de responsabilité.


P1030365P1030372P1030383P1030385





P1030388P1030394



Bien le lendemain, alors que je ne me doutais de rien, la voiture chargée de la tente, et de tout l'équipement possible à la Réunion (trousse de secours, sac à dos, palmes, tubas, glacière, samoussas...), nous avons atterri au Palm Beach Hotel & SPA. Vêtus de short et vêtement de randos, nous n' étions pas comme le commun de la clientèle. Qu'importe ! 3 jours de soins, de massages, de zénitude, de bien-être. Beau et grand we. Nous avons même eu la chance de rencontrer Jackson Richardson qui était également en soin.

Et comble de bonheur, Rodolphe avait pris contact avec des écoles d'initiation de surf... N'est-il pas fantastique ?

Cahin-cahan (cahos ?) sur nos planches de surf (genre paquebot en largeur et longueur pour les nuls), nous ne nous sommes pas beaucoup mis debout. On a vu Jackson, pas Kelly Slater.

Merveilleux we. Merveilleuses surprises. Merveilleux époux.

P1030427P1030421P1030433


Posté par nanipouy à 01:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 janvier 2009

Réveillon

1er Janvier


Sous un kiosque réservé au petit matin (pour réserver ce monument chargé de festivité et symbole d'ambiance assurée, il faut être le premier et faire acte de présence durant toute la journée. C'est pourquoi Wendy et Rodolphe, accompagnés chacun de leur chien, ont fait cet effort), les lève-tôt de la fête ont fabriqué de leurs petites mains les guirlandes de décoration en crépon. Relayés par les femmes Sarah, Aurélie, la décoration de tables est devenue magnifique.



P1020484
Maya contemplant la Table ... ou la bouteille d'eau.


Les invités (on n'a pas pris de photos de groupe alors imaginez) : ... et des petits Malgaches Cécile et Pompom ! Que du beau monde autour de cette belle table. On a fêté à toutes les heures la nouvelle année parce qu'on traverse les fuseaux horaires, ça ne nous fait plus peur !


P1020495Sarah et Richie


P1020489

Pompom et Wendy, sous les feux de la rampe



Pam en train de travailler à la préparation des plats P1020497P1020500

 

La famille fontaine                                                                                            le cousin Fabien, pro du barbecue

P1020506


P1020507

Cécile, petite malgache...


Un repas qui a duré toute la nuit, entrecoupé de chansons : un fabuleux trio de Fontaine (Fady, Richie, Wendy) ou les 3 frères aux jumbee, guitares, cordes vocales harmonieuses. Pour faire frémir les papilles, il y avait 5 plats : du foie gras sur lit de mangue, des gambas grillées, des escargots, huîtres, boudins blancs, magrets, miniardises... et champagne.

Que d'émotions gastronomiques.

P1020522P1020502


Bonne année à tous.

Posté par nanipouy à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2008

Noël...

Une merveilleux Noël passé à Maurice durant une semaine où nous avons apprécié la chaleur de la population, leur gentillesse et leur don inné pour le tourisme.

La magie des temps de fête : marcher avec les lions, nager avec les dauphins, plonger dans le parc marin, être au milieu d'un banc de poissons, déguster des langoustes grillées lors d'une excursion, pêcher d'énormes (7 kg )poissons (je ne connais plus le nom) et le plus fantastique, être à deux pour le vivre.


Juste quelques anecdotes ...


1) Notre anglais s'améliore dans l'océan indien :

A Maurice, lors d'un petit apéro sur une plage quasi privée de la table d'hôte, nous avons fait connaissance avec deux jeunes couples d'allemands. Très délicats, ils ont parlé en anglais pour que nous comprenions simultanément. Une des jeunes femmes nous a posé une question.

La réponse d'Indrani : 35 minutes

La réponse de Rodolphe : 4 months

...?!


- « C'était quoi la question ? »

- « Et vous, qu'avez-vous compris ? »

IM : Combien de temps pour le voyage Réunion-Maurice ?

RM : Depuis combien de temps vous êtes installés à la Réunion ?

Alors que la question posée était : les précipitations sont-elles plus importantes à la Réunion qu'à Maurice ?

P1020094

Bon, rassurez-vous nous avons passé de très bonnes vacances sans quiproquos car tout le monde parle français à Maurice. Explication de ce phénomène incroyable : après les hollandais, les français colonisent l'île, lesquels sont battus par les anglais; s'en suit 150 ans d'emprise britanique et depuis 1968, une jeune indépendance.


2) La table d'hôte de josette nous a marqués : une dame avec ses filles, partage tous ses dîners avec les clients. Dans le partage, l'accueil, l'ouverture au sein de la vie de famille, il nous reste beaucoup à apprendre.

Même le repas de Noël, avec l'accord de ses filles, Josette l'a partagé avec des personnes venues du monde entier, qui ne sont plus tout à fait des clients. Merci à cette famille généreuse.


Posté par nanipouy à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2008

Début Décembre, deux évènements de taille ...


Le 1er : entrée dans l'Avent. C'est atypique de voir les guirlandes, les sapins décoratifs (il ne manque que la neige) parer les magasins, les rues... sous une chaleur torride ! Au début, ça fait même 4eme dimension, air de vacances et vous n'y prenez pas garde. Ensuite, heureusement que les ornements vous rappellent que le monde entier prépare cette fête, chrétien ou non. Parce que vous pourriez vite être les seuls à oublier!



P1020562

C'est déjà une crêche exotique avec le chameau...


Le 2 : anniversaire de notre Ami Fady (en réalité c'est le 6!). Sous prétexte de baptiser le nouveau jeu familial (un billard!), nous avons fêter la naissance, il y a quelques années quand même, de ce jeune homme dynamique et plein de vie, surtout quand il ne s'endort pas en plein 5 000.


Surprises au rendez-vous, d'autant qu'il ne s'y attendait pas.

P1010911

Posté par nanipouy à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2008

Embarquement immédiat

Bonjour les jeunes,


C'est en grande forme que nous sommes et vous écrivons : il est 22H04, sur la terrasse, une petite douceur du soir, après arrosage du soir sur les parterres pour Rodolphe, 3eme douche après celle de la cascade et la piscine entre filles pour Indrani (« pendant que d'autres bossent » dixit R.M.), le chien dort, tout va bien. En face d'un petit (moyen) apéritif, accompagnés d'alcools local et autres, de letchies donnés par les gentils voisins, nous pensons à la Métropole. Paraît-il qu'il fait froid, qu'ils sont tous en pull ??!!

Moi qui ait eu un rhume à cause de la climatisation de la voiture mise dans un embouteillage d'une heure et demi, nous n'imaginons plus ce que vous vivez au quotidien...


Bon, samedi, nage à contre-courant dans la casacade d'à côté, en compagnie de Dinkie, notre chien (on ne sait pas la race, c'est un croisement dont on ignore un peu le père). Des toboggans naturels nous ont portés. Vraiment chouette.

Quant au dimanche, fantastique : nous avons fait la connaissance de notre cousin issu de germain, NICOLAS (on taira son nom, il est connu dans son milieu!)

Très humble, le sous commandant du pétrolier de 45 000 T approvisionnant la Réunion a mis pieds à terre après un mois passé sur les flots. Ne sachant pas au début qu'il n'avait pas marché sur la terre ferme depuis si longtemps (sur le navire, il fait 6 km par jour! Ca travaille!), on a fait tous les 3 une petite rando pour se mettre en jambe. Le paysage était magnifique ! ET plus que ça encore.

P1010889

P1010891









Puis déjeuner succulent avec jus de fruits frais, dodo (bière du cru) et petites assiettes de poissons pour les hommes, et autre pour les femmes. Petit snorking dans l'océan et enfin, la tant attendue visite du navire. On en a pris plein les yeux pendant 2H avec :

  1. la salle des machines pour embarquement-déchargement des produits (c'est leur mission première, alimenter l'île de la Réunion en gasoil !),

  2. salle des commandes où résident les cartes, appareils de mesures (le compas, l'octant [le secteur angulaire est de 45° soit un huitième de cercle], oscillographe...). On sent que ça vibre dans le cerveau du grand navire.

  3. confort petite piscine pour le personnel, pont, ponton... c'est grand, ç'est énorme. Il vaut mieux parce que c'est le seul lieu de travail, lieu de vie pendant plusieurs mois, il n'y a pas d'échappatoire. Les escales ne sont pas nombreuses.


Nous avons appris les dangers d'explosion d'autant plus après le délestage des marchandises, les ballasts indispensables, gaz inertes injectés dans les cuves et problèmes environnementaux associés, évoqué les rapts internationaux des bateaux... vraiment une super visite !

On vous embrasse bien fort.

P1010902P1010904P1010903

J'entends déjà certains :"c'est quoi ce mauvais montage pour nous faire croire qu'il mesure plus que la moyenne..." Je tiens à les rassurer, c'est pour que vous ayez une vue d'ensemble...

 

Posté par nanipouy à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Tangue

Dans notre périple dans la montée du maïdo, nous avons rencontré le petit hérisson réunionnais : le tangue !

Petit animal chassé (on a pas de cerf, il faut bien se rabattre sur ce qu'on a, en l'occurence...), aveugle, il est goûtu pour ceux qui savent le cuisiner; excécrable pour les cuisiniers du dimanche.

P1010899


P1010901





Info : Tintin est sorti en langue créole. Ca donne notamment les "Kastafioré le kofré bijoux" ou "Tintin, péi Tibé". Après le breton, Hergé continue de voyager à travers le monde exotique.

 

Posté par nanipouy à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2008

We surprises...


Bonjour à tous,

Les semaines chaudes sont là... l'été est au rendez-vous.

We pleins de surprises pour la fête du jeune trentenaire et initiation aux instructions de dernières minutes. Il ne savait rien avant de faire les choses et il s'est bien plié aux règles.
Déjà, pour ne pas crier, nous avons déposé le chiot chez des amis et sommes partis dès le samedi. Malgré les transporteurs qui bloquaient les ronds points et grands axes (mécontents de la hausse du carburant. Pour info, ils ont réussi à baisser au moins de 10 centimes le prix du litre), nous avons réussi à nous faufiler jusqu'à la plaine des Cafres (près du piton de la Fournaise, sud-est).



Trajet : départ St André, Ste Anne, La Plaine des Cafres, St Pierre, St Leu, retour st André
carterun






Nous avons pris en stop une femme dont la voiture venait de glisser dans un fossé. Heureusement qu'elle est tombée de ce côté-ci de la montagne; de l'autre, c'est le flanc, plus tragique. Cela ne faisait évidemment pas partie des surprises.
Donc là, équipés, Rodolphe a reçu son premier cadeau : un merveilleux petit arbuste qu'il taillera pour un formidable banzaï.

Nous avons continué vers St Pierre pour prendre possession des clés d'une petite  chambre bien sympathique, pas loin de la mer. Nous avons déposé les bagages, petite douche rafraîchissante (je rappelle que c'est bien l'été chez nous!) et... en place pour manger le rougail-saucisse fait maison Morazin.  Deuxième surprise.
Nous nous sommes ravis les yeux dans un joli magasin de meubles en bois. Enfin, petite plongeon bienfaisant dans l'océan.
Soirée tranquille, au rythme du rhum et d'une petite pizza.

Le lendemain, direction St Leu, décollage tôt pour un dimanche. Surtout parce que nous ne savions pas où en étaient les blocages routiers. Avec un peu de marge qui nous a permis de prendre un café devant la mer, Rodolphe a appris qu'il sauterait en parapente. Prière de suivre les consignes du moniteur à la lettre. Le jeune trentenaire va sauter dans sa nouvelle décennie à pieds joints. C'était d'autant plus beau qu'ils étaient une centaine à peu près dans le ciel. En l'honneur du championat mondial de parapente, de nombreux adeptes sont venus
spécialement à la Réunion. Des voiles de toutes les couleurs dansaient, virevoltaient. C'était un peu notre automne !
De là haut, il a vu les dauphins, une raie, les coraux...
D'en bas, j'ai pris pleins de photos, croyant que c'était lui...

P1010824



Arrivée du parapente biplace, Rodolphe a la meilleure vue.


Petit pique-nique encore face à la mer (ça pourrait paraître lassant n'est-ce pas ?!) et en partance pour le Conservatoire Bonatique des Mascareignes (là où était retransmis l'émission des Racines et des Ailes, il y a une semaine). SUPERBE.
Vous pourrez voir quelques photos dans les albums, mais le mieux est tout de même de se déplacer.

Sur la route en colimaçon, nous avons pris deux auto-stopper avec leur sac de 15 kg. Ils retournaient sauter jusqu'à plus soif (d'où me vient cette expression ? c'est vrai qu'il fait chaud ici!) et donc tant qu'il y aura du passage, il est probable qu'ils ne s'arrêteront pas. Rodolphe ne les a pas accompagnés. Mauvais souvenir du matin ?!

Au Conservatoire, nous avons revu la différence entres espèces endémiques, indigènes, exotiques et entrevu la complexité des systèmes. Par exemple, la longhose est une peste végétale. Une fois installée, il est difficile de la déloger. Si vous l'arrachez, il vient 4 autres pestes végétales à sa place!

Le musée des tortues nous a ouvert ses portes. Très bien également.
L'an passé, il y a eu 13 pontes à la Réunion.

Pour finir le we, soirée au ryhtme d'un bon petit restaurant alliant spécialités d'ici, produits de Normandie, gâteaux au chocolat...
Retour sur St André.

Le lendemain, nous avons semé le gazon avec une technique particulière pour tasser la terre.

P1010880






















On vous embrasse et on pense bien à vous. Baisers ensoleillés.

Posté par nanipouy à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2008

DIPAVALI


Dipavali à St André


    Nous avons vécu une semaine au ryhtme du Dipavali ...

    Procession avec des bougies, danses, chars, marche sur le feu, ateliers de cuisine, contes, notre ville était en fête pour célébrer cette croyance.

    J'entends déjà vos nombreuses questions :

  • ça veut dire quoi Dipavali ?

  • pourquoi ils marchent sur le feu ?!

Je ne saurais vous expliquer mieux que certains sites officiels.

http://www.mi-aime-a-ou.com/dipavali_ile_reunion.htm

http://www.mi-aime-a-ou.com/marche_sur_le_feu.htm


Pour les pressés, quelques photos :

Les origines Le sens du mot ""Dipavali"" vient du sanskrit où " Deebam " signifie         " Lumières". Le Dipavali en Inde est une fête nationale. En français on le traduit par     " Fête de la lumière" Dans le calendrier tamoul, cette fête est fixée à la 14 e lune avant l'Amavasti ( nouvelle lune ). Il est une croyance selon laquelle celui qui participera à cinq de six journées ne mourra pas de mort violente, en vertu d'une promesse du Dieu Ydama, souverain des enfers. Photos, Dipavali de Saint-andré, photos Dipavali de Piton saint leu et Saint Pierre.

Dipavali fête de La Lumière Saint-André île de La Réunion

Char défilé Dipavali fête de la lumière Saint-André Char défilé Dipavali fête de la lumière Saint-André Char défilé Dipavali fête de la lumière Saint-André Char défilé Dipavali fête de la lumière Saint-André Char défilé Dipavali fête de la lumière Saint-André La fête du Dipavali est célébrée durant la période décrite en Inde comme Kartic maas, soit celle de la marée noire, connue aussi comme Krishna paash. Le dipavali symbolise le retour du seigneur Rama, après 14 années d"exil.  Pendant son exil Rama combattit Rawana qui symbolise le mal. A la nouvelle lune est célébré le retour de Rama, la victoire du bien sur le mal, de la lumière sur l'obscurité. Les prières Tamoules  lors du dipavali sont adressées à Luxhmi, déesse du progrès matériel et spirituel,  épouse du Dieu Vishnu. On représente la déesse Luxhmi en sari rouge assise sur un lotus.


Posté par nanipouy à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2008

Anniversaire de Rodolphe en avance

Bonjour à toutes et à tous,


Alors que l'heure métropolitaine s'attarde, la Réunion garde le rythme. Nous avons donc 3H d'avance par rapport à vous. Choisissez selon que vous nous voulez réveillés ou à réveiller !


Samedi, alors qu'un petit Dom fêtait ses 30 ans, dans les Dom se préparait un anniversaire également : l'anniv' de Rodolphe. Nous tenions à ce que certaines personnes soient présentes, donc il fallait changer de date. Fêter après la date, ça peut faire réchauffer (surtout lorsque l'intéressé ne sait rien!), fêter avant, c'est ce qu'on appelle une surprise.

Bon, il s'en doutait à priori. Même si j'ai caché les courses chez Sarah et Fady, même si j'ai cherché des recettes sur internet (dans le quotidien je le fais aussi), même si curieusement cette semaine j'aimais aller dans les grandes surfaces..., je comptais un peu sur son virus de grippe qui paralyserait un temps soit peu ces neurones.


Nos amis, leur famille, se sont mobilisés et ont vraiment fait de cette journée, un superbe anniversaire. Même le temps s'y est mis. Réveil tôt car Rodolphe désirait vraiment profiter des soldes de « Bois et Chiffon » dyonisien (= de St Denis), alors que moi, franchement, pas du tout la tête à ça.

Vote du temps : oui, il va faire beau, soyons fous !

Organisation en fonction : maillot de bains, canne à pêche, pétanque, grillades...

Nos amis réunionnais ont fait de cette journée un anniversaire merveilleux. En plus il a été drôlement gâté : une chemise blanche, de beaux petits banzaïs typiques sur pierres volcaniques, des verres à pieds, des verres à whisky, du rhum, des bouteilles de vin, des sous vêtements, un tee-shirt, un k-way, une jolie lampe fait main...et Dinkie.



P1010638

                                Sarah et Aurélie portent un présent.



P1010640

  Les deux se jaugent.

Nos Amis ? Nous avons vu leur mobilisation, leur engagement, leur aide pour les préparatifs.

Nous avons beaucoup de chance.

Le repas s'est étiré en longueur, égrené par les gouttes de punch aux fruits, dans une ambiance bon enfant. Aurélie et Fabien avaient amené leur barbecue version familiale, et les chamallow au cas où.


P1010642



Petite promenade aux bords de la rivière, petit plongeon pour les aventureux, Pamela, Wendy, Fabien et Rodolphe. Aurélie et moi avons récupéré le gâteau d'anniv chez le patissier à 18H, initialement prévu pour midi.

Et nous avons remis le couvert : sortie du canapé, des fauteuils, boissons et nourriture et tous dehors.


P1010680


P1010679



Quelle belle journée.

P1010659

Posté par nanipouy à 17:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 octobre 2008

Roches Plates

                                          

          Bonjour à toutes et à tous,

Que dire en ce mois d'Octobre ? ... on se rapproche un peu plus de la belle saison, pas trop chaude (40°, ça c'est chaud), ensoleillée (toujours un peu, même si dans l'est, il est vrai qu'il pleut plus qu'ailleurs).

Nous avons eu la joie de recevoir Marie-Françoise et Loïc qui, grands explorateurs en jambe, partent sillonner les cirques de Bourbon. Loin de la mère patrie, nous nous sommes remémorés notre enfance (pour certains) le chalet de St Nicolas la Chapelle, ses us et coutumes, ses voisins, son environnement. Voir défiler mentalement des souvenirs de famille de plus de 20 ans, ça vous assoit. Mais voir défiler mentalement des images de neige, de ski, vous rappeler la morsure du gel sur la petite terrasse réunionnaise, ça vous saisit.
Merci à Loïc pour son concours à l'épluchage de la noix de coco. Il faut revenir la sabrer...

Nous sommes partis randonner nous aussi... pas de raison !
Sur le chemin du piton de la fournaise, le paysage est grandiose : les fumées de souffre s'échappent encore des coulées de lave d'Avril 2007 et provoquent de la vapeur d'eau. Les cascades coulent elles aussi. Silence respectueux. Mais faut y aller, parce que de la roche tombe sur la route.



                                                    
P1010533
 





Départ tôt... mais vous nous connaissez depuis le temps !
Roches Plates, un endroit peuplé lontan, à 4H de marche de la 1ere ville. Dans les années 60, les habitants ont fui à cause des odeurs de souffre, annonciatrices d'une potentielle irruption. Ils ont eu raison : un affaissement de la montagne a créé un éboulis et piéger la rivière, qui elle a engendré un lac, le lac de mahavel. Tout a été inondé en altitude. Depuis, le lac a été désengorgé mais régulièrement, après chaque cyclone ou tempêtes, les pelleteuses refont la piste. C'est praticable à pied ou en 4x4.

P1010545








P1010555


                                                                        parfois, on se croit perdus...


P1010574 


La fine équipe avec de gauche à droite :

Jo, Nicole, Michel, Raymond, Rod, Marie-Hélène, Fabien
Fady, Marie-Jeanne et Maya, Sarah, Aurélie.

Halte chez un des oncles de la famille Fontaine, grillades, rhum aux combavas que personne n'a goûté (aussi curieux soit-il, c'est vrai!), convivialité, chaleur humaine, chaleur du feu de bois, que demander de plus ?
L'après-midi, nous nous sommes dégourdis les jambes jusqu'à la rivière. Plusieurs groupes se sont formés avec les proches lit de rivière, les férus de sentiers inexistants, ...et Michel qu'on a perdu. Les Morazin étant parti pris pour la jungle équatoriale, les chocas (énormes cactus) nous ont lacérés les bras, les ronces, les mollets, tout ça en tenant l'arc et les flèches que Rodolphe s'était confectionné pour aller pêcher.
Autant dire, qu'on était fatigué au retour.

Gîtes en bois pour la restauration, tentes et matelas douillet pour le coucher, emplacement du feu de camp disproportionné pour pas grand chose (pas le droit de faire un foyer, la dernière fois avec le vent, les étincelles ont jailli et brûlé toutes les tentes), nous avons donc raconté nos histoires à la faveur de la nuit. Et quelles histoires...

Le lendemain, promenade pour ceux qui le souhaitaient... Rodolphe a épié un pêcheur de truites, il aurait donné beaucoup pour être à sa place. Nous avons entamé le sentier du pied de boeuf, juste pour se mettre en jambe. Puis Fady (prochain marathonien du Grand Raid, un truc de malade) est redescendu en courant (moi, le souffle court : «vas-y, vas-y je ne voudrais pas te retarder... »), pressé d'aller aider les femmes à cueillir les bredes (c'est d'autant plus vertueux).
Nous avons passé un formidable we, exceptionnel car bien entourés.

                        

P1010616

Au revoir Roches Plates


Nous vous espérons également tous bien entourés dans vos cercles familiaux, amicaux.

Les Photos de Roches Plates sont visibles sur les albums.

Posté par nanipouy à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]