Une merveilleux Noël passé à Maurice durant une semaine où nous avons apprécié la chaleur de la population, leur gentillesse et leur don inné pour le tourisme.

La magie des temps de fête : marcher avec les lions, nager avec les dauphins, plonger dans le parc marin, être au milieu d'un banc de poissons, déguster des langoustes grillées lors d'une excursion, pêcher d'énormes (7 kg )poissons (je ne connais plus le nom) et le plus fantastique, être à deux pour le vivre.


Juste quelques anecdotes ...


1) Notre anglais s'améliore dans l'océan indien :

A Maurice, lors d'un petit apéro sur une plage quasi privée de la table d'hôte, nous avons fait connaissance avec deux jeunes couples d'allemands. Très délicats, ils ont parlé en anglais pour que nous comprenions simultanément. Une des jeunes femmes nous a posé une question.

La réponse d'Indrani : 35 minutes

La réponse de Rodolphe : 4 months

...?!


- « C'était quoi la question ? »

- « Et vous, qu'avez-vous compris ? »

IM : Combien de temps pour le voyage Réunion-Maurice ?

RM : Depuis combien de temps vous êtes installés à la Réunion ?

Alors que la question posée était : les précipitations sont-elles plus importantes à la Réunion qu'à Maurice ?

P1020094

Bon, rassurez-vous nous avons passé de très bonnes vacances sans quiproquos car tout le monde parle français à Maurice. Explication de ce phénomène incroyable : après les hollandais, les français colonisent l'île, lesquels sont battus par les anglais; s'en suit 150 ans d'emprise britanique et depuis 1968, une jeune indépendance.


2) La table d'hôte de josette nous a marqués : une dame avec ses filles, partage tous ses dîners avec les clients. Dans le partage, l'accueil, l'ouverture au sein de la vie de famille, il nous reste beaucoup à apprendre.

Même le repas de Noël, avec l'accord de ses filles, Josette l'a partagé avec des personnes venues du monde entier, qui ne sont plus tout à fait des clients. Merci à cette famille généreuse.