Bonjour les jeunes,


C'est en grande forme que nous sommes et vous écrivons : il est 22H04, sur la terrasse, une petite douceur du soir, après arrosage du soir sur les parterres pour Rodolphe, 3eme douche après celle de la cascade et la piscine entre filles pour Indrani (« pendant que d'autres bossent » dixit R.M.), le chien dort, tout va bien. En face d'un petit (moyen) apéritif, accompagnés d'alcools local et autres, de letchies donnés par les gentils voisins, nous pensons à la Métropole. Paraît-il qu'il fait froid, qu'ils sont tous en pull ??!!

Moi qui ait eu un rhume à cause de la climatisation de la voiture mise dans un embouteillage d'une heure et demi, nous n'imaginons plus ce que vous vivez au quotidien...


Bon, samedi, nage à contre-courant dans la casacade d'à côté, en compagnie de Dinkie, notre chien (on ne sait pas la race, c'est un croisement dont on ignore un peu le père). Des toboggans naturels nous ont portés. Vraiment chouette.

Quant au dimanche, fantastique : nous avons fait la connaissance de notre cousin issu de germain, NICOLAS (on taira son nom, il est connu dans son milieu!)

Très humble, le sous commandant du pétrolier de 45 000 T approvisionnant la Réunion a mis pieds à terre après un mois passé sur les flots. Ne sachant pas au début qu'il n'avait pas marché sur la terre ferme depuis si longtemps (sur le navire, il fait 6 km par jour! Ca travaille!), on a fait tous les 3 une petite rando pour se mettre en jambe. Le paysage était magnifique ! ET plus que ça encore.

P1010889

P1010891









Puis déjeuner succulent avec jus de fruits frais, dodo (bière du cru) et petites assiettes de poissons pour les hommes, et autre pour les femmes. Petit snorking dans l'océan et enfin, la tant attendue visite du navire. On en a pris plein les yeux pendant 2H avec :

  1. la salle des machines pour embarquement-déchargement des produits (c'est leur mission première, alimenter l'île de la Réunion en gasoil !),

  2. salle des commandes où résident les cartes, appareils de mesures (le compas, l'octant [le secteur angulaire est de 45° soit un huitième de cercle], oscillographe...). On sent que ça vibre dans le cerveau du grand navire.

  3. confort petite piscine pour le personnel, pont, ponton... c'est grand, ç'est énorme. Il vaut mieux parce que c'est le seul lieu de travail, lieu de vie pendant plusieurs mois, il n'y a pas d'échappatoire. Les escales ne sont pas nombreuses.


Nous avons appris les dangers d'explosion d'autant plus après le délestage des marchandises, les ballasts indispensables, gaz inertes injectés dans les cuves et problèmes environnementaux associés, évoqué les rapts internationaux des bateaux... vraiment une super visite !

On vous embrasse bien fort.

P1010902P1010904P1010903

J'entends déjà certains :"c'est quoi ce mauvais montage pour nous faire croire qu'il mesure plus que la moyenne..." Je tiens à les rassurer, c'est pour que vous ayez une vue d'ensemble...