Bonjour à tous,

Les semaines chaudes sont là... l'été est au rendez-vous.

We pleins de surprises pour la fête du jeune trentenaire et initiation aux instructions de dernières minutes. Il ne savait rien avant de faire les choses et il s'est bien plié aux règles.
Déjà, pour ne pas crier, nous avons déposé le chiot chez des amis et sommes partis dès le samedi. Malgré les transporteurs qui bloquaient les ronds points et grands axes (mécontents de la hausse du carburant. Pour info, ils ont réussi à baisser au moins de 10 centimes le prix du litre), nous avons réussi à nous faufiler jusqu'à la plaine des Cafres (près du piton de la Fournaise, sud-est).



Trajet : départ St André, Ste Anne, La Plaine des Cafres, St Pierre, St Leu, retour st André
carterun






Nous avons pris en stop une femme dont la voiture venait de glisser dans un fossé. Heureusement qu'elle est tombée de ce côté-ci de la montagne; de l'autre, c'est le flanc, plus tragique. Cela ne faisait évidemment pas partie des surprises.
Donc là, équipés, Rodolphe a reçu son premier cadeau : un merveilleux petit arbuste qu'il taillera pour un formidable banzaï.

Nous avons continué vers St Pierre pour prendre possession des clés d'une petite  chambre bien sympathique, pas loin de la mer. Nous avons déposé les bagages, petite douche rafraîchissante (je rappelle que c'est bien l'été chez nous!) et... en place pour manger le rougail-saucisse fait maison Morazin.  Deuxième surprise.
Nous nous sommes ravis les yeux dans un joli magasin de meubles en bois. Enfin, petite plongeon bienfaisant dans l'océan.
Soirée tranquille, au rythme du rhum et d'une petite pizza.

Le lendemain, direction St Leu, décollage tôt pour un dimanche. Surtout parce que nous ne savions pas où en étaient les blocages routiers. Avec un peu de marge qui nous a permis de prendre un café devant la mer, Rodolphe a appris qu'il sauterait en parapente. Prière de suivre les consignes du moniteur à la lettre. Le jeune trentenaire va sauter dans sa nouvelle décennie à pieds joints. C'était d'autant plus beau qu'ils étaient une centaine à peu près dans le ciel. En l'honneur du championat mondial de parapente, de nombreux adeptes sont venus
spécialement à la Réunion. Des voiles de toutes les couleurs dansaient, virevoltaient. C'était un peu notre automne !
De là haut, il a vu les dauphins, une raie, les coraux...
D'en bas, j'ai pris pleins de photos, croyant que c'était lui...

P1010824



Arrivée du parapente biplace, Rodolphe a la meilleure vue.


Petit pique-nique encore face à la mer (ça pourrait paraître lassant n'est-ce pas ?!) et en partance pour le Conservatoire Bonatique des Mascareignes (là où était retransmis l'émission des Racines et des Ailes, il y a une semaine). SUPERBE.
Vous pourrez voir quelques photos dans les albums, mais le mieux est tout de même de se déplacer.

Sur la route en colimaçon, nous avons pris deux auto-stopper avec leur sac de 15 kg. Ils retournaient sauter jusqu'à plus soif (d'où me vient cette expression ? c'est vrai qu'il fait chaud ici!) et donc tant qu'il y aura du passage, il est probable qu'ils ne s'arrêteront pas. Rodolphe ne les a pas accompagnés. Mauvais souvenir du matin ?!

Au Conservatoire, nous avons revu la différence entres espèces endémiques, indigènes, exotiques et entrevu la complexité des systèmes. Par exemple, la longhose est une peste végétale. Une fois installée, il est difficile de la déloger. Si vous l'arrachez, il vient 4 autres pestes végétales à sa place!

Le musée des tortues nous a ouvert ses portes. Très bien également.
L'an passé, il y a eu 13 pontes à la Réunion.

Pour finir le we, soirée au ryhtme d'un bon petit restaurant alliant spécialités d'ici, produits de Normandie, gâteaux au chocolat...
Retour sur St André.

Le lendemain, nous avons semé le gazon avec une technique particulière pour tasser la terre.

P1010880






















On vous embrasse et on pense bien à vous. Baisers ensoleillés.